Actualités

Le rôle des parfums dans l'ésotérisme

Mardi 09 Janvier 2018

Les Sciences occultes font souvent référence aux parfums dont l'influence est indéniable et qui doivent avoir une place à part dans la série des philtres d'amour autres incantations.

Montaigne remarquait avec raison que les parfums peuvent modifier notre humeur et agir puissamment en notre esprit; Il se demandait pourquoi on ne tire pas des odeurs plus qu'on ne le fait habituellement.

Il est de fait que les parfums ont une action considérable sur nos sens et que certains d'entre eux incitent particulièrement à la volupté.

Les parfumeurs et les femmes d'ailleurs ne l'ignorent pas et les noms suggestifs que ceux-ci donnent à leurs essences ne sont pas sans évoquer les circonstances délicates au cours desquelles les parfums appropriés doivent être utilisés.

Le parfum à travers les âges

Chez les Grecs, la parfumerie jouait un grand rôle, même dans la médecine, et les disciples d'Esculape prescrivaient certains aromates dans la plupart des maladies.

Les boutiques des parfumeurs étaient un lieu de réunion. En vain, Solon proscrivit-il la vente des parfums, en vain. Socrate railla-t-il ceux qui s'en servaient... Rien n'eut des chances de triompher du goût des Athéniens et des Athéniennes pour les parfums.

Sous l'empire Romain, le goût des parfums devint une véritable fureur. Les essences les plus subtiles coulèrent à flots dans les baignoires, inondèrent les murs des palais et tombèrent en pluie fine de l'immense velarium qui abritait au cirque des milliers de spectateurs contre les ardeurs du soleil.

Tout fut alors parfumé jusqu'aux chiens et aux chevaux, jusqu'aux enseignes militaires le jour de la bataille.

Néron faisait un usage immodéré de parfums; les parois d'une des salles de son palais consacrée aux banquets étaient garnies de feuilles mobiles d'ivoire, au moyen desquelles on faisait pleuvoir sur les convives des fleurs et des essences. Dans une fête qu'il donna un jour à Baies, la somme consacrée à l'achat d'essence de roses.

Ce fut Catherine de Médicis qui généralisa en France l'usage des parfums. René le Florentin, venu à sa suite, établit sur le Pont au Change une boutique où se pressa le monde élégant qui venait y acheter aussi bien des parfums que des poisons.

Sous le règne de Louis XV, la mode des parfums devint une véritable épidémie; à la Cour l'étiquette prescrivait l'usage d'un parfum différent chaque jour et Versailles reçut le nom de Cour parfumée. Mme Pompadour dépensait, rien que pour les parfums, une somme annuelle d'environ 500 000 francs.

Sous le directoire, la mode des parfums, qui avait subi un déclin pendant la Révolution, reprit toute son importance grâce à Joséphine de Beauharnais qui s'en enivrait.

Les vagues d'odeur

On a longuement discuté sur la nature des parfums, en se demandant si l'odeur dégagée par un corps quelconque était un gaz imperceptible et pondérable, ou simplement une action dynamique s'exerçant sur le nerf optique.

Certains corps ont la propriété d'émettre des vagues d'odeur, de même que le diamant projette des vagues de lumière.

Mais ce n'est pas le seul atout des parfums... À suivre

Numérologues, médiums, voyants, tarologues... Retrouvez les références de la voyance immédiate par téléphone en direct sur HOLAVEO.COM